Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A.L.F. (Animal Liberation Front) (BANDE ANNONCE) de Jérôme Lescure - 07 11 2012

Publié le par ERIC-C

A.L.F. (Animal Liberation Front)
 
Film de Jérôme Lescure
 
avec Alexandre Laigner, Alice Pehlivanyan, Jean-Pierre Loustau, Stéphane Rouabah, Lucie Rébéré, Dorothée Brière Meritte, Ophélie Koering, Maxime Lecluyse 
 
A.L.F.--Animal-Liberation-Front-.jpg
 
L'HISTOIRE : Où était Franck Kovick dans la nuit du 24 au 25 décembre ? A cette heure précise où un groupe d'activistes a forcé les portes d'un élevage en vue de libérer des chiens destinés à la vivisection ? Quelques heures après les faits, les premiers éléments de l'enquête semblent désigner ce modeste professeur de théâtre comme le coupable idéal. Pourquoi remords et culpabilité troublent-ils alors son jugement ? Sans les aveux de Franck, le capitaine Chartier, les nerfs à vif, décide de prolonger sa garde-à-vue.... Et de le cuisiner, entre faux rapprochements et provocations calculées, avec la certitude que quelques nuits de décembre de plus derrière les barreaux lui rafraîchiront la mémoire… Mais aussi l'illusion que de se plongerdans cette affaire apaisera ses propres démons. Dans sa cellule, Franck retrace alors l'itinéraire qui l'a mené jusqu'à cette nuit de réveillon où tout s'est pourtant déroulé comme prévu. Pendant des mois, les membres de son équipe ont mis leur vie entre parenthèses pour cette opération qui ferait de leur part d'ombre un coup d’éclat. Etait-ce trop pour ces gens ordinaires ? Yann, boxeur en fin de parcours, Marco et Solenne, un couple de tapissiers, Emma, vétérinaire engagée, Chloé, la jeune élève comédienne de Franck, et Sarah...qui s'apprêtait à livrer un article choc sur des militants radicaux, et prise au piège de l’empathie que Franck lui a transmis. Pourtant, conscients de l'illégalité de leur action, chacun avait minutieusement préparé son rôle, sachant bien qu'aucune erreur ne serait permise. Qui, parmi ces résistants volontaires et intègres avait pu trahir Franck et le dénoncer ? Pour lui, la preuve qui atterrit sur le bureau du capitaine Chartier n'a pas de sens. Malgré le respect qu'il lui voue peu à peu, Chartier a en face de lui un prévenu tour à tour mutique, mystique, à la fois entouré et isolé, et pourtant libre. Est-il un idéaliste ? Un extrémiste ? N'a t-il pas mieux à faire que défendre des animaux ? Quelle est cette organisation dont les activistes sont considérés par les polices du monde entier comme des éco-terroristes ? Pour la première fois dans sa carrière, Chartier doit comprendre le fonctionnement d'une structure à la fois mondiale et souterraine mais qui n’a aucune hiérarchie. L’A.L.F. se bat contre des ennemis qu'elle seule, le temps d'une action, a le pouvoir de rendre visibles. Peut-être les réponses se trouvent-elles quelque part avant cette date du 24 décembre, quand chacun des activistes de l'Animal Liberation Front se préparait à agir ? Dès lors, la confrontation entre Chartier et Kovick est une partie d’échecs à l’issue incertaine. Des animaux prostrés dans des cellules en acier galvanisé, avec au fond des yeux la terreur muette du moment où la main de l’homme viendra les chercher, les torturer, leur briser les cervicales, c'est dans cette image que Franck puise le courage d'agir. Aux questions de Chartier, Franck répond par des convictions. Alors, en pactisant avec lui, Chartier se donne peut-être une chance de faire résonner en lui ce qu'il y a d'encore vivant.
A ce jour, l'A.L.F., elle, est toujours en activité.
 
A PARTIR DU 7 NOVEMBRE 2012 AU CINEMA
 
(BANDE ANNONCE)
.

Commenter cet article