Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GRAINE ET LE MULET (BANDE ANNONCE 2007) de Abdellatif KECHICHE

Publié le par ERIC-C

LA GRAINE ET LE MULET

(Le film a reçu le PRIX SPECIAL DU JURY de la Mostra de Venise)

de Abdellatif KECHICHE (L'ESQUIVE - LA FAUTE A VOLTAIRE)

 

avec Habib BOUFARES , Hafsia HERZI, Faridah BENKHETACHE - Bruno LOCHET - Alice HOURI - Cyril FAVRE - Nadia TAOUL - Henri RODRIGUEZ - Olivier LOUSTAU - Sabrina OUAZANI

 

 La Graine et le mulet - Alice Houri et Bouraouia Marzouk

 
 
 
 
 
 
 
L'HISTOIRE : Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s'attachant à rester proche des siens, malgré une histoire familiale de ruptures et de tensions que l'on sent prêtes à se raviver, et que les difficultés financières ne font qu'exacerber, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d'inutilité. Une impression d'échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu'à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. Seulement, rien n'est moins sûr, car son salaire insuffisant et irrégulier, est loin de lui offrir les moyens de son ambition. Ce qui ne l'empêche pas d'en rêver, d'en parler, en famille notamment. Une famille qui va peu à peu se souder autour d'un projet, devenu pour tous le symbole d'une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour... Ou, presque...

La Graine et le mulet - Hafsia Herzi et Habib Boufares

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE D'INTENTION

Je suis parti d’'un pur fantasme populaire, le genre d'’histoires que l’'on aime à raconter dans les cités, le mythe de ceux qui « s’en sont sortis », autrement dit, qui ont échappé à l’'esclavage moderne que représente une situation professionnelle précaire, en créant leur propre affaire ; pour le traiter avec une certaine ironie et la capacité à débrider le récit que permet le choix narratif du conte. Il s’'agit donc d'’un récit d'’aventure, où la dimension humaine des personnages, même lorsqu'’ils sont pris dans un groupe, ou une action forte, comme c'’est le cas dans la précipitation dramatique de la seconde partie, tend à constituer le motif central. Et tout en m’astreignant à concentrer et à maintenir l'’intérêt autour de cette action principale, à laquelle je tiens pour sa forte dimension euphorique et symbolique à la fois, il était important pour moi de laisser, paradoxalement, libre cours aux digressions qui pouvaient venir s’enchevêtrer dans le récit, comme autant d’escapades justifiées par le simple plaisir contemplatif des événements de la vie quotidienne de ce feuilleton familial. L'’alliance entre la dimension romanesque, et le rendu des personnages et de leur environnement, est pour moi primordiale, car, d’'une part, le milieu dépeint est celui auquel j'’appartiens, donc je suis affectivement très impliqué, et d’'autre part, parce que c'’est aussi en réaction à des schémas encore trop souvent réducteurs, que je voulais représenter cette famille de « Français-Arabes » dans sa complexité, et investie dans l'’ouverture d'un restaurant familial, donc tournée vers un avenir qui ne soit pas forcément synonyme de la négation de sa propre singularité. Faire le plaidoyer énergique et décomplexé du droit à la différence, sans pour autant tomber dans la stigmatisation méprisante et réductrice de la représentation exotique, constitue un double enjeu, essentiel, auquel mon regard affectivement investi me prédispose, je crois.

Abdellatif Kechiche

La Graine et le mulet - Hafsia Herzi

La Graine et le mulet - Hafsia Herzi et Habib Boufares

La Graine et le mulet - Abdelhamid Aktouche et Hafsia Herzi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SORTIE CINEMA :  12 DECEMBRE 2007

(BANDE ANNONCE)

 

Commenter cet article