Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean de La Fontaine, le défi (BANDE ANNONCE 2006) + CITATIONS et REPERES) avec Lorànt Deutsch, Philippe Torreton

Publié le par ERIC-C

JEAN DE LA FONTAINE - LE DEFI

de Daniel VIGNE

(LE RETOUR DE MARTIN GUERRE, UNE FEMME OU DEUX, COMEDIE D'ETE, LES HOMMES, FATOU LA MALIENNE)

avec Lorant DEUTSCH (JEAN DE LA FONTAINE), Philippe TORRETON (COLBERT), Sara FORESTIER (PERRETTE), Jocelyn QUIVRIN, Daniel DUVAL (TERRON), Jean-Claude DREYFUS (CHATEAUNEUF), Julien COURBEY (MOLIERE), Fabienne BABE (DUCHESSE D'ORLEANS), Romain RONDEAU (RACINE), Jean-Pierre MALO (JANNART), Emmanuelle GALABRU (Madame de LA FONTAINE), Nicky NAUDE (FOUQUET), Jean-François PERRIER (CHAPELAIN), Mathieu BISSON (BOILEAU), Virginie DESARNAUTS (Madame de SEVIGNE)

MUSIQUE de Michel PORTAL

L'HISTOIRE : 
Paris résonne de mille bruits en ce matin du 5 septembre 1661 : Fouquet, le puissant conseiller du roi, est arrêté sur ordre de Colbert ; le jeune Louis XIV devient le seul maître.
Alors que les autres artistes se précipitent au service du monarque de droit divin, un homme se lève pour affirmer son soutien au surintendant déchu, le poète Jean de La Fontaine. Colbert se jure alors de faire plier le rebelle, seul artiste du royaume à situer son art au-dessus du roi.
Dès lors, La Fontaine, même dans la misère, ne renoncera jamais à ses convictions. Sans argent, il résiste, s'amuse, observe, écrit les Fables, pamphlets assassins contre un régime despotique en pleine décadence.
La Fontaine / Colbert, un affrontement qui durera jusqu'à la mort.

 

CITATIONS DE JEAN DE LA FONTAINE

 

- Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire (Les deux aventuriers et le talisman)

- Entre nos ennemis, les plus à craindre sont souvent les plus petits (Le lion et le moucheron)

- Petit poisson deviendra grand (Le petit poisson et le pêcheur)

- La raison du plus fort est toujours la meilleure (Le loup et l’agneau)

- Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute (Le corbeau et le renard)

- A ces mots on cria haro sur le baudet (Les animaux malades de la peste)

- Si ce n’est toi c’est donc ton frère (Le loup et l’agneau)

- On a souvent besoin d’un plus petit que soi (Le lion et le rat)

- Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir(Les animaux malades de la peste)

- Tel est pris qui croyait prendre (Le rat et l’huître)

- Aide-toi, le ciel t’aidera (Le chartier embourbé)

- Rien ne sert de courir, il faut partir à point (Les lièvre et la tortue)

- A l’œuvre on connaît l’artisan (Les frelons et les mouches à miel)

- Le monde est vieux, dit-on : je le crois, cependant il le faut amuser encore comme un enfant (Le pouvoir des fables)

- Plutôt souffrir que mourir, c’est la devise des hommes (La mort et le bûcheron)

- Est bien fou du cerveau, qui prétend contenter tout le monde et son père (Le meunier, son fils et l’âne)

- Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l’auras (Le petit poisson et le pêcheur)

- Peuple caméléon, peuple singe du maître (Les obsèques de la lionne)

- Qu’un ami véritable est une douce chose… (Les deux amis)

- Je plie et ne romps pas (Le chêne et le roseau)

- Chez les amis, tout s’excuse, tout passe. Chez les amants, tout plaît, tout est parfait. Chez les époux, tout ennuie et tout lasse (Belphégor)

 

 

REPERES HISTORIQUES ET BIOGRAPHIQUES

 

 

 1621 – Naissance JEAN DE LA FONTAINE à Château-Thierry, le 7 ou le 8 juillet. Son père est « Conseiller du Roi et maître des Eaux et des Forêts du Duché de Chaury » et Capitaine des chasses.

 

 

1621 – Le 26 septembre, baptême de Claude, frère de Jean.

1624 – Le Cardinal de Richelieu devient chef du Conseil du Roi Louis XIII.

1635 – Création de l’Académie française.

1638 – Naissance du futur Louis XIV.

1642 – Le 4 décembre, mort du Cardinal de Richelieu.

1643 – Le 13 mai, mort de Louis XIII. Louis XIV étant âgé de cinq ans, la Régence est confiée à sa mère, Anne d’Autriche, et le gouvernement de la France au Cardinal de Mazarin, son parrain.

1647 – Mariage de JEAN DE LA FONTAINE, vingt-six ans, avec Marie Héricart, quatorze ans et demi. Ils s’installent à Château-Thierry. Ils auront un fils, Charles, né en octobre 1653.

1648 – Création de l’Académie de Peinture et de sculpture.

1648-1653 – Fronde parlementaire puis Fronde des princes contre le pouvoir absolu du Roi.

1652 – JEAN DE LA FONTAINE prend la suite de son père en achetant la charge de maître des Eaux et Forêts de Château-Thierry.

1654 – JEAN DE LA FONTAINE publie sa première œuvre, l’eunuque, comédie en vers tirée de Térence

1656 – Début de la construction du Château de Vaux-le-Vicomte, commandé par Fouquet. Il sera achevé trois ans plus tard.

1658 – JEAN DE LA FONTAINE dédie à Fouquet son Adonis.

1689 – Fouquet devient l’unique intendant des Finances.

JEAN DE LA FONTAINE reçoit une « pension poétique » jusqu ‘en 1661. Il entreprend Le Songe de Vaux, qui restera inachevé.

1661 – Le 9 mars, mort de Mazarin. Début du règne de Louis XIV – il durera jusqu’en 1715. Le 17 août, Fouquet, surintendant des finances organise les fêtes de Vaux, en l’honneur du Roi, Le 5 septembre, sur ordre de ce dernier, d’Artagnan arrête Fouquet à Nantes. Le 15 septembre, Colbert entre au Conseil des Finances.

Début de la construction du Château de Versailles.

1662 – JEAN DE LA FONTAINE tente d’annuler la disgrâce de Fouquet en écrivant, anonymement, L’Elégie aux Nymphes de Vaux, puis l’Ode au Roi.

JEAN DE LA FONTAINE est condamné à une forte amende pour usurpation de titre de noblesse. Il publie deux premiers Contes licencieux.

1663 – Sur les conseils du poète Chapelain, Colbert octroie à certains hommes de lettres leurs premières pensions de l’Etat. JEAN DE LA FONTAINE n’en fait pas partie. Jannart, oncle de JEAN DE LA FONTAINE et proche de Fouquet, est envoyé en exil à Limoges. La Fontaine fait partie du voyage.

1664 – JEAN DE LA FONTAINE devient « gentilhomme-servant » pour le compte de la Duchesse d’Orléans. Il publie des Nouvelles en vers tirées de Boccace et de L’Arioste : Le cocu battu et content et Joconde, ou l’infidélité des femmes.

1665 – Colbert devient Contrôleur Général de Finances.

JEAN DE LA FONTAINE publie deux recueils de contes et nouvelles en vers tirés de Boccace et de Cent nouvelles nouvelles.

1668 – Parution au printemps des Fables choisies et mises en vers par JEAN DE LA FONTAINE, premier recueil des Fables dédié au Dauphin, alors âgé de sept ans.

Le succès est immédiat.

1669 – JEAN DE LA FONTAINE publie Les amours de Psyché et de Cupidon, roman qui mélange prose et vers, suivi de l’Adonis, écrit en 1658 et reste inédit jusque-là.

1672 – JEAN DE LA FONTAINE revend sa charge de Maître des Eaux et des Forêts. Mort de la Duchesse d’Orléans. JEAN DE LA FONTAINE perd sa charge de « gentilhomme-servant ».

1673 – Madame de la Sablière accueille JEAN DE LA FONTAINE. Il y restera chez elle durant vingt ans.

 A la mort de Molière, le 21 février, JEAN DE LA FONTAINE compose son épitaphe.

1683 – Le 6 septembre, mort de Colbert.

JEAN DE LA FONTAINE est élu à l’Académie française au siège de Colbert.

1685 – Révocation de l’Edit de Nantes qui autorisait depuis 1598 la liberté de culte aux Protestants.

1695 – Le 13 avril, JEAN DE LA FONTAINE meurt à l’âge de soixante-quatorze ans.

 

(BANDE ANNONCE 2006)

Jean de La Fontaine, le défi (BANDE ANNONCE 2006) + CITATIONS et REPERES) avec Lorànt Deutsch, Philippe Torreton
Commenter cet article