Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'histoire de Richard O. avec Mathieu Amalric, Rhizlaine El Cohen, Stéphane Terpereau

Publié le

L'HISTOIRE DE RICHARD O. (2007)

de Damien ODOUL (LE SOUFFLE - ERRANCE)

avec Mathieu AMALRIC - Ludmila RUOSO - Stéphane TERPERAUD

Musique : BUCK 65

(INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS)

L'Histoire de Richard O.

L'HISTOIRE : 

En proie à son désir pour les femmes, Richard O. explore les arcanes sinueux de l'érotisme, à travers Paris au mois d'août et ses habitantes estivales.
13 rencontres, 13 femmes, 13 expériences...

L'Histoire de Richard O. - Mathieu Amalric

NOTE D'INTENTION

Ce film a trois couleurs. Le sujet central est bien entendu le sexe, mais il s’immisce au burlesque et au poétique.

Il y a des scènes de sexe qui ne racontent que le sexe, et des scènes de sexe qui sont racontées de manière poétique et/ou burlesque. À partir de ces trois mots, tout se construit, tout s'’entrecroise, et dessine le motif de l'’ensemble. Il faut qu'’il y ait toujours au moins une couleur dans chaque scène. Il s'’agit d'’être avant tout dans la subversion, non dans la provocation. Le sexe peut se décliner de façon charnelle, sexuelle, amoureuse, ou bien sous forme d’évocation. Mais il faut toujours veiller à garder cet éventail complet. C'’est cela, me semble-t-il, interroger le désir.

Richard, le personnage principal, nous invite à «un rituel» qui me semble primordial, et que je me dois d'’offrir aux spectateurs. Cette proposition est à l’'encontre de ce que la société nous impose aujourd’'hui. Car elle ne dit jamais que le sexe peut être aussi burlesque et poétique. Au fond, cela est mon affirmation. Je veux faire ce film pour trouver des réponses aux questions que je me pose moi-même. Ce qui m'intéresse à l'’intérieur de ces précipités de vie, c'’est ce regard exacerbé que je cherche à porter sur du vivant, en mouvement. Ne pas se contenter simplement d’'un des trois points de vue, mais les mélanger, les subdiviser, ce qui semble être le reflet d'’une génération.

Damien Odoul (été 2006)

L'Histoire de Richard O. - Mathieu Amalric (au fond)

BIOGRAPHIE DE BUCK 65

Richard Terfry, mieux connu sous le nom de Buck 65, est un artiste hip hop canadien né en 1972 au Mont Uniacke en Nouvelle-Écosse, une communauté rurale dans les environs d’'Halifax.

Malgré sa récente prise de distance avec la scène hip hop et sa revendication d'’un son plus blues, country, rock, folk et généralement d'’avant-garde, sa musique conserve une dominante hip hop.

Terfry revendique des influences allant de MC Shan à David Lynch, en passant par Vincent Gallo, Gitche Manitou, JVC FORCE et Kool Keith.

Fasciné par le hip hop, Richard a appris en autodidacte le rap, le métier de DJ et de producteur. Il a ainsi animé pendant plusieurs années l’'émission de hip hop «The Bassment» sur CKDU sous le pseudo DJ Critical, en même temps qu'’il sortait ses premiers albums.

Après une courte pause, Terfry revient sous le nom de Buck 65, enregistrant Vertex et le titre The Centaur, qui lui a offert un premier succès. Il reçoit alors plusieurs propositions de l'’industrie du divertissement canadien : des bandes originales, des publicités, et même un titre pour Sesame Street.

L'’album Man Overboard a été le véritable tournant de sa carrière, marquant sa rencontre avec le collectif Anticon, les portes drapeaux de l’'avant-garde hip hop. Il travaille avec le DJ Mr Dibbs, qui le fait entrer dans le collectif 1200 Hobos, connu pour sa maîtrise du Technics 1200. Il signe alors des albums sous les labels Warner Music Canada et V2 Music USA.

Son dernier album, Secret House against the World, est souvent utilisé dans la série canadienne Trailer Park Boys.

L'Histoire de Richard O.

L'Histoire de Richard O.

L'Histoire de Richard O.

L'Histoire de Richard O.

 

Commenter cet article