Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PLANETE TERREUR (BANDE ANNONCE VO 2007) de Robert RODRIGUEZ (Grind House: Planet Terror)

Publié le par ERIC-C

PLANETE TERREUR - UN FILM GRINDHOUSE

Film d'épouvante américain de Robert RODRIGUEZ

avec Rose McGOWAN - Freddy RODRIGUEZ - Josh BROLIN

Planète terreur - un film Grindhouse

L'HISTOIRE : Dans une petite ville, William et Dakota Block, un couple de médecins, constatent que leurs patients sont soudain frappés par la gangrène et affectés par un regard vide et inquiétant...
De son côté, Cherry, go-go danseuse, s'est fait arracher la jambe lors d'une attaque. Wray, son ex-petit copain, veille sur elle. Mais Cherry a beau être au plus mal, elle n'a pas dit son dernier mot.
Tandis que les malades se multiplient et deviennent des agresseurs enragés, Cherry et Wray prennent la tête d'une armée destinée à empêcher l'épidémie de se propager. Si des millions d'individus sont contaminés et beaucoup succombent, une poignée d'entre eux se battront
jusqu'au bout pour se réfugier dans un lieu sûr...

Planète terreur - un film Grindhouse - Rose McGowan

NOTES DE PRODUCTION

Quand, il y a déjà plusieurs années, Robert Rodriguez griffonna quelques notes qui allaient donner naissance au scénario de PLANETE TERREUR, il se disait qu'il ressuscitait un genre délaissé. “Personne n'avait réalisé de film de zombie depuis très longtemps,” explique le réalisateur.

Fan de cinéma d'horreur, ce metteur en scène visionnaire souhaitait écrire un scénario qui se distingue des films du genre et qui prenne le spectateur par surprise. Bien plus, il voulait réaliser un film de zombie au rythme trépidant et qui repose sur la psychologie des personnages. Il continua à développer ses idées, mais il fut freiné par son manque d'inspiration, avant d'être appelé sur d'autres projets. Greg Nicotero, ami et collaborateur de longue date de Rodriguez, livre son point de vue sur la longue gestation du projet : “Je me souviens qu'à l'époque de SPY KIDS, et déjà à celle de THE FACULTY, Robert souhaitait tourner un film de zombie. Sans avoir une idée très précise du scénario, il envisageait un couple de médecins travaillant à l'hôpital et, d'autre part, une fille sur une route où, à chaque fois qu'une voiture passait, les zombies l'encerclaient de plus en plus près.” Rodriguez remit à Nicotero les trente premières pages du scénario qui comportait déjà quelques scènes d'action musclées. “Après l'avoir lu, je lui ai demandé s'il savait comment l'histoire se poursuivait.” “Il m'a répondu, ‘Je n'en ai aucune idée’.” “Je n'ai jamais pu aller plus loin que ces trente pages," avoue Rodriguez, “et c'est alors, comme un fait exprès, que les films de zombie ont commencé à envahir les écrans.” La sortie de 21 DAYS LATER, L'ARMEE DES MORTS, LAND OF THE DEAD et SHAUN OF THE DEAD ranime l'intérêt des spectateurs pour ces monstres avides de chair humaine, en offrant un point de vue inédit sur la condition des morts-vivants. Loin de décourager Rodriguez, ces films le poussent à écrire un scénario plus inventif encore. Avec la trilogie SPY KIDS et SIN CITY, le réalisateur a prouvé qu'il savait créer un univers fantastique défiant les attentes du public. Quand il s'attelle de nouveau à PLANETE TERREUR, Rodriguez souhaite donner à son scénario “un ton différents des autres films. Cela tient beaucoup aux personnages.” Parmi les habitants de la petite ville du Texas où il situe l'action, figurent notamment un patron de resto obsédé par le barbecue, un shérif aussi stoïque que louche, une go-go danseuse avec une mitraillette en guise de jambe de bois qui prend la tête d'un groupe de résistants, une femme médecin au poignet désarticulé fuyant son mari violent tout en brandissant une seringue, un mystérieux héros chevauchant une minuscule moto et deux jumeaux psychotiques qui font du baby-sitting. Dans PLANETE TERREUR, la vraisemblance n'a plus cours. Comme dans SIN CITY, les intrigues s'entrecroisent et atteignent une dimension absurde quasi fantastique. Si Rodriguez tient à raconter une histoire inédite, PLANETE TERREUR s'inspire malgré tout de chefs d'oeuvre du septième art. Les dialogues entre Wray et Cherry font écho au film noir, tandis que le climat de paranoïa et les références à l'espionnage renvoient à des films comme L'INVASION DES PROFANATEURS DE SEPULTURE, EN QUATRIEME VITESSE et d'autres oeuvres-clés de l'époque maccarthyste. Nicotero reçoit le scénario sans savoir que Rodriguez est reparti de son ancien projet : “J'ai reçu ce scénario, je me suis mis à le lire, et je me suis dit, ‘tiens, il y a un médecin et sa femme,’ et puis je suis arrivé à la scène où Tammy est sur la route et je me suis dit ‘j'ai déjà lu ça quelque part.’” “On pourrait penser que dans un film de zombie, les personnages passent leur temps à fuir les mortsvivants,” plaisante Michael Biehn qui campe Hague.  “Mais les personnages sont très bien écrits, et leurs relations particulièrement fortes. Je crois que c'est la clé de la réussite de ce film.” Rose McGowan, qui interprète Cherry, a été frappée par l'humour et les dialogues du scénario. Elle se dit également fascinée par l'idée du personnage à la mitraillette en guise de jambe de bois (cette image est déjà devenue culte auprès des fans de Rodriguez qui l'ont découverte sur une affiche dévoilée au Comic-Con en juin 2006). “Je lui ai demandé, ‘comment as-tu eu une idée pareille ?’ et il m'a répondu ‘eh bien, j'étais coincé dans les embouteillages…’ et c'est tout ! Je me retrouve moi aussi coincée dans les bouchons et je ne pense pas à des jambes de bois/mitraillettes !” Pour réunir les comédiens du film, Rodriguez s'est à la fois tourné vers sa famille, ses amis et collaborateurs les plus fidèles tout en faisant appel à certains interprètes de ses films et émissions de télé préférés. C'est ainsi que Marley Shelton, Bruce Willis et Quentin Tarantino ont déjà collaboré avec lui. D'autres visages, connus des amateurs du genre, ont rejoint le casting : Naveen Andrews de la série Lost, Rose McGowan de Charmed, Michael Biehn, à l'affiche d'ALIENS, ABYSS et TERMINATOR, et Jeff Fahey, interprète du COBAYE et de BODY PARTS. Tom Savini, qui a donné ses lettres de noblesse au maquillage du cinéma d'horreur, campe le shérif adjoint Tolo.  Rebel Rodriguez, fils du cinéaste, incarne Tony, et Elise et Electra Avellan, nièces du réalisateur, font leurs débuts dans le rôle des Babysitter Twins. Après ses rôles mémorables dans SCREAM et THE DOOM GENERATION, et son interprétation de Paige dans la série Charmed, elle s'engage dans un périple émotionnel étourdissant dans PLANETE TERREUR : “C'est une nomade, en un sens, et elle n'a pas vraiment eu de chance dans la vie. Elle ne va pas bien, et se sent franchement déprimée.” Au désarroi de Cherry s'ajoute une terrible dispute avec Wray, son ex, qu'interprète Freddy Rodriguez. Mais ce n'est pas la fin de son cauchemar : elle se fait arracher sa jambe – qui lui était fort précieuse jusque-là – au cours d'une attaque sur le bord de la route. C'est alors que tout commence. “PLANETE TERREUR nous entraîne dans une folle embardée", précise la comédienne. “Je ne sais pas vraiment comment décrire ce film. Cherry est d'abord une fille ordinaire, qui ne va pas fort, et tout d'un coup elle se retrouve à devoir sauver la planète.” Pendant l'essentiel du tournage, l'actrice a fait des allers-retours entre Austin et Los Angeles, où elle tournait la dernière saison de Charmed. Une fois la série en boîte, elle a pu se consacrer entièrement aux mésaventures de Cherry. Aux côtés de McGowan, Freddy Rodriguez est un comédien très recherché depuis sa prestation, citée à l'Emmy, dans la saison Six Feet Under. Avec PLANETE TERREUR, il fait ses débuts dans un film de science-fiction ou d'action. Il incarne Wray, un personnage de solitaire endurci dont l'identité reste auréolée de mystère. “Wray est un personnage énigmatique,” déclare l'acteur. “Le film se déroule au Texas. Si on s'en tient à son style et à sa manière de s'exprimer et de se comporter, Wray n'est clairement pas de la région. On ne sait pas vraiment qui il est, ni d'où il vient. C'est un solitaire. Progressivement, on découvre d'autres facettes du personnage et on apprend à mieux le connaître.” McGowan était ravie de faire équipe avec lui : “Freddy a formidablement compris son personnage. Il est extrêmement concentré,” dit-elle. “Il en fait un personnage ‘cool’, à la démarche fière.”  Marley Shelton, qui donne la réplique à Josh Hartnett dans SIN CITY, incarne le docteur Dakota Block : “J'interprète une anesthésiste qui s'entend très mal avec son mari,” explique-t-elle. “Son mariage bat de l'aile, c'est un mariage qui repose sur l'équilibre de la terreur. Lorsque le film démarre, mon personnage est sur le point de quitter son mari.” Comme Cherry, Dakota est prête à aller loin pour reprendre sa vie en main. Elle doit également relever plusieurs défis d'ordre physique : “Ce qui est vraiment  incroyable, c'est que pendant la première moitié du film, je n'ai pas le contrôle de mes mains. Ce qui est drôle, c'est que je peux tout de même bouger mes poignets de manière étrange. Je me suis beaucoup amusée à jouer sur la frustration du personnage. C'est un médecin qui devient maladroite. Elle, qui a toujours été efficace et témoigné d'une grande maîtrise, est soudain déchaînée. Elle ne parvient plus ni à se protéger, ni à protéger son fils, et elle ne peut plus prendre la fuite.” (Elle ne peut non seulement plus prendre la fuite, mais elle n'arrive même plus à mettre une clé dans une serrure. Elle se casse une dent dès les premières minutes du film. La comédienne a dû s'habituer à ce que les techniciens aient le regard braqué sur sa dent noircie pendant les discussions sur le plateau.) Shelton a également donné à son personnage l'humanité qu'il méritait : “Plus il lui arrive des choses abominables, plus elle devient déchaînée, et plus elle tente de se reconstruire et de rétablir des liens avec son père et son fils.” Shelton adore la dimension démoniaque de son personnage : “Elle a des aiguilles hypodermiques accrochées à son porte-jarretelles. Dès qu'elle retrouve le contrôle de ses mains, elle arrive à se protéger du violeur qu'incarne Quentin Tarantino,” poursuit-elle. “Il ne lui arrive que des choses épouvantables, elle doit prendre la fuite, mais elle tient enfin sa revanche lorsqu'elle tire avec son revolveraiguille, puis qu'elle le fait tournoyer comme dans les vieux westerns, à la manière de son père Quick Draw Earl McGraw.” Les fans de Tarantino et de Rodriguez se souviennent d'Earl McGraw, interprété par Michael Parks, qui était à l'affiche d'UNE NUIT EN ENFER et KILL BILL et fait une apparition dans BOULEVARD DE LA MORT. Dakota Block fait désormais partie de la mythologie Rodriguez-Tarantino, et la comédienne a pris son rôle très au sérieux. “La scène de la seringue prouve qu'Earl a bien éduqué sa fille. Elle a du cran. Elle sait faire tournoyer un revolver, et elle a sans doute appris à le faire quand elle avait six ans. J'ai eu très peur de ce maniement du revolver. Il m'a fallu des mois pour apprendre à le faire, et bien entendu, Robert me montre beaucoup plus à l'aise que je ne le suis vraiment.” Josh Brolin joue le docteur William Block, l'époux suspect de Dakota. Il a plusieurs scènes avec Shelton qui l'a trouvé incroyablement séduisant : “Nos personnages se détestent : ils se battent et tentent de s'entretuer. Mais Josh est le plus généreux des hommes. Il est drôle et charismatique. Entre les prises, nous nous amusions comme des fous." La comédienne a également apprécié la capacité du comédien à s'approprier son rôle et à le rendre aussi “crédible” que possible : “Il a pris une douzaine de kilos pour son personnage. Il joue un Texan à la mine sombre qui trimballe une bedaine, un type déjanté et amer, mais aussi un vrai macho. Il a un talent fou, et il a réussi à rendre son personnage à la fois drôle et inquiétant.” Brolin connaît Rodriguez depuis longtemps, et le rôle de Block a été écrit tout spécialement pour lui. Il ne connaissait pas bien le projet, ce qui explique qu'il a été ravi en découvrant le scénario : “Il faudrait vraiment faire le difficile pour ne pas participer à une aventure aussi drôle et captivante,” déclare-t-il. Le personnage était d'abord secondaire, puis a pris de l'épaisseur au cours d'une rencontre entre Rodriguez et Brolin. “Il portait la barbe, et je me suis inspiré de lui pour le personnage,” explique Rodriguez. “On ne sait pas qu'il est le ‘méchant’ jusqu'à ce qu'il montre les dents. On s'identifie à lui avant qu'on ne comprenne qu'il est fou. C'est avant qu'il ne devienne zombie. Mais il était fou et dangereux avant même d'être contaminé. Il allait forcément être plus dangereux que les autres puisqu'il était déjà fou et jaloux à l'origine, et qu'il s'en prenait à sa femme qui le trompait.” Michael Biehn interprète le shérif Hague qui doit se rallier à Wray pour combattre les zombies. Avec près de trente ans de carrière à son actif, Biehn a combattu plusieurs forces du mal dans des films comme TERMINATOR, ALIENS ou ABYSS. S'il a aimé jouer le courageux et stoïque Hague, il a surtout apprécié la présence de son fils de 14 ans sur le plateau : "Quand il venait me rendre visite, il voulait systématiquement voir les zombies et les explosions. Il me demandait : ‘papa, estce qu'on va tirer sur les zombies ce soir ? Est-ce qu'on va en tuer ? Qui va se faire asperger de sang ?’” Comme avec Brolin, le personnage de Hague a été conçu spécialement pour Biehn. “Son personnage n'était pas vraiment abouti,” précise le réalisateur, “et quand je l'ai rencontré et que je lui ai offert le rôle, j'ai alors étoffé son personnage en fonction de sa personnalité. Il en va de même avec Quentin et Zoë. Quand on connaît quelqu'un, on peut alors tailler un rôle sur mesure.” Jeff Fahey interprète JT, frère de Hague, qui “est l'heureux propriétaire du meilleur resto de barbecue du Texas ! Il est là, à tenter de mettre au point la meilleure recette de barbecue, quand l'enfer se déchaîne autour de lui,” déclare Fahey. “Ce que je trouve formidable chez ce personnage, c'est qu'au beau milieu de ce chaos et de cette folie, il ne pense qu'à une chose : réussir la sauce barbecue !” Stacy Ferguson, alias “Fergie” (de son nom d'artiste au sein du groupe Black Eyed Peas), campe Tammy qui connaît une fin funeste lorsque le moteur de sa Volvo se trouve en surchauffe sur la mauvaise route… Elle a joué le rôle, alors même qu'elle était en tournée mondiale et qu'elle enregistrait un album. Elle a d'ailleurs dû adapter son emploi du temps pour être libre au moment du tournage : elle s'est rendue précipitamment à Lulling (Texas) pour les besoins d'une scène avec Jeff Fahey, après s'être produite sur scène avec les Black Eyed Peas devant une salle comble à Dallas. Avec PLANETE TERREUR, l'actrice campe son troisième rôle pour le cinéma, réalisant un étonnant triplé : “J'ai tourné un film d'horreur quand j'étais petite, qui s'appelait MONSTER IN THE CLOSET. Mon personnage mourait dans ce film. Je meurs également dans mon deuxième film, POSEIDON, et je meurs encore dans celui-ci. C'est un signe du destin…Ferguson a immédiatement séduit Felix Sabates, aussitôt baptisé “Papa le plus Sympa du Monde” lorsqu'il lui présenta ses filles. “Fergie est géniale. Mes filles étaient sur le plateau, et elle les a emmenées dans les loges. Elle s'est montrée adorable avec mes filles. Et quand on est sympa avec elles, on fait partie de la famille !,” s'enthousiasme Sabates. Ce dernier correspondait parfaitement à son personnage, bien qu'il ne soit pas comédien professionnel– puisqu'il est ophtalmologue à Kansas City et médecin aux Urgences de Houston. Il supervise également des opérations chirurgicales. Après avoir fait une apparition dans SPY KIDS 2 : ESPIONS EN HERBE, il a volontiers accepté de camper son propre personnage. “Je me suis rarement autant amusé qu'en réalisant LES AVENTURES DE SHARK BOY ET LAVA GIRL et qu'en travaillant avec Rebel,” indique Rodriguez en parlant de son fils qui joue Tony. “Quand j'écrivais le scénario, j'ai eu un petit garçon et je me suis beaucoup inspiré de lui parce que sa coupe au bol me faisait penser au gamin de SHINING. Dans ces films d'horreur-là, les enfants ont toujours cette coupe au bol et le même style.” Tom Savini, qui a conçu le maquillage des zombies dans L'ARMEE DES MORTS, incarne le shérif adjoint Tolo. Bien qu'il soit plus connu comme maquilleur de films d'horreur, il s'est révélé un acteur de talent. “Nous avons élaboré le personnage ensemble,” note Rodriguez. “Tolo aurait sans doute dû être shérif, mais il a probablement subi un choc. Il risque de tirer sur la mauvaise personne. Il risque même de vous tirer dessus (rires) s'il panique. Il accomplit parfois des actes héroïques, mais il est différent du personnage qu'il interprétait dans UNE NUIT EN ENFER. Les gens vont être surpris par l'étendue de son registre.” Pour Nicotero, ancien protégé de Savini : “C'est un formidable comédien. J'étais sur le plateau la première nuit où il tournait sa scène importante, dans laquelle il perd un doigt. J'étais tellement fier de lui. Nous étions en voiture, de retour du tournage, et il était six heures du matin. Il était à l'avant, et moi à l'arrière, et je lui ai donné une petite tape sur l'épaule.” Rodriguez a écrit les rôles des Babysitter Twins pour ses nièces, Electra et Elise Avellan. Il leur avait demandé ce qu'elles faisaient comme petits boulots après l'école (du baby-sitting évidemment !), et leur avait dit en plaisantant que leur expérience lui inspirerait un jour des personnages de film. Par chance, Elise et Electra n'ont rien à voir avec les personnages hyper-agressifs qu'elles incarnent dans PLANETE TERREUR. “Je parie que tous les parents qui ont fait appel à nos services vont se dire ‘dis donc, ce ne seraient pas les baby-sitteuses à qui on a fait appel l'an dernier ?’," s'amuse à dire Elise. “C'est ça qu'elles font quand on a le dos tourné ?”, ajoute Electra. Finalement, Bruce Willis, qui a joué dans SIN CITY et UNE NUIT EN ENFER, et a travaillé sous la direction de Tarantino, a accepté de faire une apparition dans PLANETE TERREUR. Il donne d'ailleurs la réplique à deux comédiennes de BOULEVARD DE LA MORT, Marley Shelton et Rose McGowan. Tarantino s'est senti flatté de se voir confier le rôle du violeur : “C'est ce que j'aime tant dans les films de Rodriguez : deux des personnages les plus dangereux ne sont pas contaminés. Il s'agit ici du personnage de Josh Brolin et du violeur, qui est vraiment le ‘méchant’ du troisième acte du film.” “Je ne pense pas que Quentin avait l'intention, au départ, de jouer le violeur," reprend McGowan. “Il est venu à la séance de lecture, et il s'est révélé à la fois si convaincant, si inquiétant et si drôle à la fois, qu'il a décroché le rôle immédiatement.” “Je pense que pas mal de mes fans ne savent même pas que je suis metteur en scène,” s'amuse Tarantino. “Il ne me connaissent que par mes rôles dans les films de Robert.”

Planète terreur - un film Grindhouse - Quentin Tarantino, Rose McGowan et Marley Shelton

Planète terreur - un film Grindhouse - Rose McGowan

Planète terreur - un film Grindhouse - Freddy Rodriguez, Marley Shelton, Naveen Andrews et Rose McGowan

(BANDE ANNONCE)

 

Commenter cet article