Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #making-of-featurette tag

Creed - L'Héritage de Rocky Balboa (Featurette) Michael B. Jordan - Sylvester Stallone - Le 13 janvier 2016 au cinéma

Publié le par ERIC-C

Creed - L'Héritage de Rocky Balboa (Featurette) Michael B. Jordan - Sylvester Stallone - Le 13 janvier 2016 au cinéma. Film de Ryan Coogler avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Phylicia Rashad - L'HISTOIRE : Adonis Johnson n'a jamais connu son père, le célèbre champion du monde poids lourd Apollo Creed, décédé avant sa naissance. Malgré tout, il a de toute évidence la boxe dans le sang et il se rend donc à Philadelphie, là même où Apollo Creed a affronté un adversaire ambitieux, Rocky Balboa, lors d'un match mémorable. Une fois sur place, Adonis parvient à retrouver la trace de Rocky et lui demande de devenir son entraîneur.

Creed - L'Héritage de Rocky Balboa (Featurette) Michael B. Jordan - Sylvester Stallone - Le 13 janvier 2016 au cinéma

Voir les commentaires

Angry Birds - Meilleurs Voeux

Publié le par ERIC-C

Angry Birds - Meilleurs Voeux

Angry Birds - Meilleurs Voeux

Angry Birds sera au cinéma le 11 mai 2016.
Dans cette super aventure en 3D nous allons enfin découvrir pourquoi les oiseaux sont tellement en colère.

Voir les commentaires

Angry Birds - Noël

Publié le par ERIC-C

Angry Birds - Noël

Angry Birds - Noël

Angry Birds sera au cinéma le 11 mai 2016.
Dans cette super aventure en 3D nous allons enfin découvrir pourquoi les oiseaux sont tellement en colère.

Angry Birds - Noël

Voir les commentaires

DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent - Réactions spectateurs - 02 12 2015

Publié le par ERIC-C

DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent - Réactions spectateurs - Le 2 décembre 2015 au cinéma. L'HISTOIRE : Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l'éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent - Réactions spectateurs - 02 12 2015

Voir les commentaires

Vue Sur Mer (Making-of) de Angelina Jolie Pitt - Au cinéma le 9 décembre 2015

Publié le par ERIC-C

Vue Sur Mer (Making-of) de Angelina Jolie Pitt - Au cinéma le 9 décembre 2015 avec Brad Pitt, Angelina Jolie Pitt, Mélanie Laurent, Melvil Poupaud, Niels Arestrup et Richard Bohringer - Écrit, réalisé et produit par Angelina Jolie Pitt, récompensée aux Oscars, VUE SUR MER arrive un an après le précédent film réalisé et produit par l'actrice et cinéaste, INVINCIBLE. Brad Pitt et Angelina Jolie Pitt tiennent les rôles principaux de ce drame intimiste, épaulés par une distribution internationale qui réunit Mélanie Laurent, Melvil Poupaud, Niels Arestrup et Richard Bohringer.

VUE SUR MER se déroule en France au milieu des années 70. Voyageant à travers le pays, Roland (Brad Pitt), un écrivain américain, et sa femme Vanessa (Angelina Jolie Pitt) arrivent dans une petite ville côtière. Le couple semble en crise. S'arrêtant un temps, ils se rapprochent de Léa (Mélanie Laurent) et François (Melvil Poupaud), des jeunes mariés en vacances, et de certains habitants, dont Michel (Niels Arestrup) et Patrice (Richard Bohringer). Entraînés dans les histoires de chacun, le mari et la femme vont être amenés à faire face aux impasses de leur propre vie.

Dans sa forme comme dans les thèmes liés à l'expérience humaine qu'il aborde, VUE SUR MER s'inspire du cinéma et du théâtre européens des années 60 et 70.

Aux côtés d'Angelina Jolie Pitt à la réalisation, on retrouve le directeur de la photographie Christian Berger (LE RUBAN BLANC) qui a utilisé le système d'éclairage CRLS (Cine Reflect Lighting System) pour tourner le film, le chef décorateur Jon Hutman (INVINCIBLE), la chef monteur Patricia Rommel (LA VIE DES AUTRES) et la chef costumière Ellen Mirojnick (WALL STREET : L'ARGENT NE DORT JAMAIS). Brad Pitt et Angelina Jolie Pitt sont tous deux producteurs du film et Chris Brigham (INCEPTION), Holly Goline-Sadowski (INVINCIBLE) et Michael Vieira (INVINCIBLE) en assurent la production déléguée.

Vue Sur Mer (Making-of) de Angelina Jolie Pitt - Au cinéma le 9 décembre 2015

Voir les commentaires

Snoopy et les Peanuts - le film (Featurette : Dessine Snoopy) 23 12 2015

Publié le par ERIC-C

Snoopy et les Peanuts - le film (Featurette : Dessine Snoopy) Film d'animation de de Steve Martino - Le 23 décembre 2015 au cinéma. L'HISTOIRE : Snoopy, Charlie Brown, Lucy, Linus et le reste du gang bien aimé des « Peanuts » font leurs débuts sur grand écran, comme vous ne les avez jamais vus auparavant, en 3D ! Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge.

Snoopy et les Peanuts - le film (Featurette : Dessine Snoopy) 23 12 2015

Voir les commentaires

Le Voyage d'Arlo - Reportage : Techniquement parlant - le 25 novembre 2015 au cinéma.

Publié le par ERIC-C

Le Voyage d'Arlo - Reportage : Techniquement parlant - le 25 novembre 2015 au cinéma. Film d'animation de Peter Sohn avec les voix de Jean-Baptiste Charles, Eric Cantona, Olivia Bonamy, Xavier Fagnon - L'HISTOIRE : Et si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l'extinction des dinosaures n'avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s'étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ?  
Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot.

Le Voyage d'Arlo - Reportage : Techniquement parlant - le 25 novembre 2015 au cinéma.

Voir les commentaires

Docteur Frankenstein (Featurette : James McAvoy - VOST) Le 25 Novembre 2015 au Cinéma

Publié le par ERIC-C

Docteur Frankenstein (Featurette : James McAvoy - VOST) Le 25 Novembre 2015 au Cinéma. Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein (James McAvoy) et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman (Daniel Radcliffe) partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession a de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse. Une version enflammée et moderne d’une légende intemporelle.

Docteur Frankenstein (Featurette : James McAvoy - VOST) Le 25 Novembre 2015 au Cinéma

Voir les commentaires

Docteur Frankenstein - Featurette Daniel Radcliffe - VOST - Le 25 Novembre 2015 au Cinéma !

Publié le par ERIC-C

Docteur Frankenstein - Featurette Daniel Radcliffe - VOST - Le 25 Novembre 2015 au Cinéma ! Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein (James McAvoy) et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman (Daniel Radcliffe) partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession a de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse. Une version enflammée et moderne d’une légende intemporelle.

Docteur Frankenstein - Featurette Daniel Radcliffe - VOST - Le 25 Novembre 2015 au Cinéma !

Voir les commentaires

007 SPECTRE - LA MUSIQUE - Le 11 novembre 2015 au cinéma.

Publié le par ERIC-C

007 SPECTRE - LA MUSIQUE - Le 11 novembre 2015 au cinéma. Un film de Sam Mendes avec Daniel Craig, Ralph Fiennes, Ben Whishaw, Naomie Harris, Rory Kinnear, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Monica Bellucci, David Bautista et Andrew Scott. LHISTOIRE : Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre.

007 SPECTRE - LA MUSIQUE - Le 11 novembre 2015 au cinéma.

Voir les commentaires

PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION - MAISON (PARANORMALE) À VENDRE et La saga PARANORMAL ACTIVITY en moins de 2 minutes ! - Le 21 octobre 2015 au cinéma

Publié le par ERIC-C

MAISON(PARANORMALE)À VENDRE

Ils visitent une maison à vendre.

Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’il s’agit de la maison de Paranormal Activity.

Ils vont vivre l’expérience de la Ghost Dimension.

 

A regarder de toute URGENCE !

LE MERCREDI 21 OCTOBRE 2015 AU CINÉMA,VIVEZ L’EXPÉRIENCE GHOST DIMENSION EN 3D AVEC LE CHAPITRE FINAL DE LA SAGA !

Avant cela, plongez au cœur de la mythologie de PARANORMAL ACTIVITY grâce à une infographie animée… 100% décalée ! En moins de 2 minutes, vous apprendrez tout ce qu’il vous faut savoir sur la saga!

 

La saga PARANORMAL ACTIVITY en moins de 2 minutes !

PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION - MAISON (PARANORMALE) À VENDRE et La saga PARANORMAL ACTIVITY en moins de 2 minutes ! - Le 21 octobre 2015 au cinéma

Voir les commentaires

Seul sur Mars - Featurette : Débat scientifique VF - Le 21 octobre 2015 au cinéma

Publié le par ERIC-C

Seul sur Mars - Featurette : Débat scientifique VF - Le 21 octobre 2015 au cinéma. Film de science-fiction américain de Ridley Scott avec Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels - L'HISTOIRE : Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A des centaines de millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.

Seul sur Mars - Featurette : Débat scientifique VF - Le 21 octobre 2015 au cinéma

Voir les commentaires

La Glace et le Ciel (Featurette : Des décors sublimes) de Luc Jacquet - 21 10 2015

Publié le par ERIC-C

La Glace et le Ciel (Featurette : Des décors sublimes) de Luc Jacquet - Le 21 octobre 2015 au cinéma. L'HISTOIRE : Luc Jacquet met en scène l’aventure de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Il nous raconte l’histoire d’une vie extraordinaire de science et d’aventure, consacrée à percer au plus profond des glaces de l’Antarctique les secrets bien gardés du climat.

La Glace et le Ciel (Featurette : Des décors sublimes) de Luc Jacquet - 21 10 2015

Voir les commentaires

En mai fais ce qu'il te plait : entretien croisé entre Ennio Morricone et Christian Carion // le 4 novembre 2015 au cinéma !

Publié le par ERIC-C

En mai fais ce qu'il te plait

En mai fais ce qu'il te plait : entretien croisé entre Ennio Morricone et Christian Carion // le 4 novembre 2015 au cinéma !

Un film de Christian Carion

Avec August Dhiel, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Alice Isaaz et Matthew Rhys

SORTIE EN SALLES LE 4 NOVEMBRE

****************

ENNIO MORRICONE / CHRISTIAN CARION :

DEUX VOIX POUR UN MÊME FILM

Par Stéphane Lerouge

En mai fais ce qu'il te plait : entretien croisé entre Ennio Morricone et Christian Carion // le 4 novembre 2015 au cinéma !

© David DESSITES

 

C’est l’histoire d’un génie italien de la musique pour l’image, un génie suractif, pléthorique, inépuisable, dont l’inspiration semble défier le temps qui passe. C’est aussi l’histoire d’un cinéaste français du nouveau monde, dont la cinéphilie musicale a été façonnée par l’écriture du maître transalpin, son lyrisme à l’infini, sa part de grandeur, d’élévation. C’est enfin l’histoire d’une rencontre miraculeuse, inespérée, malgré deux générations d’écart, un barrage linguistique, des milliers de kilomètres de distance. Entretien croisé avec Ennio Morricone et Christian Carion autour du film qui, après trente ans d’éclipse, ramène le Maestro au cinéma français.


Ennio Morricone, comment avez-vous réagi à la sollicitation de Christian Carion pour EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT ? Quel aspect du sujet et de son traitement vous ont motivé ?

Ennio Morricone : Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour me décider. Dès les premières images, j’ai été emporté… C’est un film qui a la force de la simplicité, avec un récit d’une grande clarté. J’ai senti que je pouvais apporter ma propre sensibilité à l’histoire de ce peuple qui abandonne son village, ses maisons, son quotidien pour se lancer à la recherche d’une nouvelle liberté. Le sujet m’a touché car je suis moi-même un enfant de la guerre : j’avais douze ans, à Rome, au moment où se déroulaient les évènements évoqués par Christian. En même temps, si je savais évidemment que les Allemands avaient envahi la France en 1940, j’ignorais tout du phénomène de l’exode. C’est la combinaison de ces deux paramètres qui m’a convaincu : nouveau sujet, nouveau
metteur en scène.


Pour vous, Christian, proposer le film à Ennio Morricone, était-ce un rêve de cinéphile ou de cinéaste ?

Christian Carion : Disons les deux ! Quand j’ai présenté le projet à mes producteurs, Christophe Rossignon et Jérôme Seydoux, je leur ai précisé que c’était un western, avec des grands espaces, des chariots, des chevaux. Pour conforter cette dimension, l’élaboration du scénario s’était faite en musique, sur IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST, IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉVOLUTION ou même MISSION. Des mois plus tard, à l’étape du montage, comme il fallait des musiques temporaires en guise de colonne vertébrale, j’ai soufflé à la monteuse, Laure Gardette, une idée logique : « Utilisons celles qui m’ont accompagné à l’écriture. » C’était comme une expérience de laboratoire, totalement magique : le souffle lyrique du grand thème de IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST sur le départ du convoi, nous donnait la chair de poule. Pascal Mayer, notre superviseur musical, a proposé l’idée à la production : « Et si l’on contactait Ennio Morricone ? Je suis déjà en contact avec lui et on n’a rien à perdre ! » Je n’y croyais pas, jusqu’au jour où Pascal  m’a dit : « On peut trouver un accord et j’ai obtenu un rendez-vous avec lui à Rome » Soudainement, c’était un fantasme d’écriture qui devenait réalité. Mais une réalité complexe, difficile à appréhender : c’est un monstre sacré, qui ne parle pas notre langue, qui a ses habitudes d’enregistrement à Rome, qui n’a pas composé pour un film français depuis 1985.

Etiez-vous dans le même état que Martin Scorsese devant Bernard Herrmann, c’est-à-dire dans un mélange d’excitation et d’anxiété ?

Christian Carion : Comment ne pas avoir le trac face à un compositeur dont les musiques ont balisé les moments clés de votre vie ? Quand Pascal et moi avons sonné à sa porte le 6 novembre 2014, il avait déjà lu un synopsis de EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT en italien. Il m’a accueilli très poliment, mais en me précisant : « Moi, ma méthode idéale, c’est de composer sur le scénario afin que le cinéaste tourne sur la musique ! - Merci Maestro, je le saurai pour la prochaine fois. Tant pis pour ce film…
- Non, vous êtes venu jusqu’à moi, on peut parler, malgré tout. Qu’avez-vous amené ? » J’avais avec moi le scénario en italien et deux versions du film, la première avec les musiques temporaires, la seconde sans. Je lui ai proposé de visionner cette dernière, il a refusé net : « Pas question ! J’ai besoin de connaître vos goûts musicaux : ils me permettront de savoir si on peut s’entendre. » Nous nous sommes donc retrouvés devant une petite télévision, le Maestro le nez
collé contre l’écran, moi derrière. Vous imaginez la mise en abyme : je devenais spectateur d’Ennio Morricone, lui-même spectateur de mon film. Il a lâché quelques commentaires, surtout au début, puis s’est laissé envahir par le récit. À la fin, il était visiblement touché : « Molto bello ! Vous avez ma bénédiction pour acheter les droits des morceaux en question ! » Je me suis rebiffé : « Comment voulez-vous réutiliser IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST ? Non, il me faut une musique originale ! » Il m’a alors entraîné dans son monumental salon, au-dessus du piano : « Après la lecture du synopsis, j’ai pensé à ceci. » Il a posé un bout de partition griffonné sur le chevalet, je lui ai demandé l’autorisation de le filmer avec mon téléphone, il a réfléchi et m’a dit : « Personnel ? » J’ai répondu « Personnel ! » (Même si depuis, je l’ai montré à la terre entière). Et il m’a joué un thème qui était un pur concentré de Morricone, un thème qui m’a fait monter les larmes. Quand il a arrêté de jouer, j’ai compris qu’il venait d’accepter le projet, que son inspiration avait commencé à galoper, que j’étais au bon endroit, au bon moment, devant la bonne personne.


Ennio Morricone : Vous savez, moi aussi, j’étais tendu quand je vous ai joué ce thème au piano ! Ce moment où l’on soumet ses propositions au cinéaste, tout compositeur le vit avec inquiétude. Pour ma part, j’ai besoin que mon travail, mes idées soient assimilées par le metteur en scène. Ce n’est pas systématique, car ce dernier n’a pas forcément une compréhension suffisante du langage musical. Avec Christian, l’entente humaine et professionnelle a été immédiate, on s’est trouvé instantanément.

Comment compose-t-on la musique d’un film dont on ne parle pas la langue ? Cela peut-il être un avantage ?

Ennio Morricone : Devant un film, le plus important, c’est ce que je vois, davantage que ce que j’entends. Dans le cas de EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT, l’histoire était suffisamment claire, les images, le découpage, le montage suffisaient à tout me faire comprendre. Je n’ai jamais demandé à Christian des éclaircissements sur, mettons, la psychologie de tel ou tel personnage. D’une certaine façon, le fait de ne pas saisir littéralement le dialogue m’a aidé à m’en détacher. Ce qui me parlait directement, c’est la dramaturgie de l’exode, la dimension collective de l’histoire, avec en toile de fond une tragédie, celle de la guerre.

En mai fais ce qu'il te plait : entretien croisé entre Ennio Morricone et Christian Carion // le 4 novembre 2015 au cinéma !

© David DESSITES

 

Précisément, l’un des parti-pris originaux du film est de ne pas surligner musicalement la violence des séquences de guerre : l’attaque des Stukas, l’affrontement avec les éclaireurs… Le discours musical se situe à un autre niveau.

Ennio Morricone : C’était la demande de Christian, totalement en accord avec mes propres convictions. Les situations de violence se suffisent à elles-mêmes : la séquence des Stukas qui bombardent le convoi n’a pas besoin d’une dramatisation musicale pour être terrifiante. En revanche, pour raconter la quête de la liberté, à mon sens le thème profond du film, la musique possède une vraie mission.


Christian Carion : Votre réflexion précise, Maestro, a été : « Ce n’est pas un film de guerre mais un film qui se passe pendant la guerre. » Ce qui voulait dire : oublions le contexte historique, concentrons-nous sur le collectif, sur les êtres humains qui trament ce long convoi, leur destinée. La guerre doit être à l’image, pas dans la musique.


Ennio Morricone : De toute façon, pour moi, s’il s’était agi d’un nouveau film de guerre, j’aurais simplement refusé d’y prendre part ! (rires)


Suite au premier rendez-vous, quelle méthode avez-vous suivie ?

Christian Carion : Trois semaines plus tard, fin novembre, on s’est retrouvé à Rome avec l’équipe de montage pour déterminer avec Ennio les séquences précises à mettre en musique. Il était là, à l’ancienne, avec son chronomètre, prenant des notes sur un cahier d’écolier.

Ennio Morricone : Plus je revoyais ces séquences, plus elles infusaient en moi. Le rythme et le tempo du convoi m’ont donné l’idée de ce qui devait être le thème principal… Une marche lente et processionnaire. Et puis, dès que Christian est rentré à Paris, j’ai tout remis à plat. Je vais vous expliquer pourquoi : d’abord, dans le titre du film, il y a une allusion au printemps. C’est un printemps tragique mais un printemps néanmoins. Cette idée du printemps m’a fait penser à la flamme intérieure de ces gens en marche, animés de l’espoir de pouvoir s’inventer une autre vie. Donc voilà : au cours du processus d’écriture, j’ai pris tardivement conscience d’un vrai manque, celui d’un morceau ample et généreux qui illustrerait, pardon de me répéter, cette fameuse quête de la liberté. Construite sur un grand crescendo, cette pièce composée in extremis a changé les perspectives de la partition dans son ensemble, son architecture même. À priori, je n’écris jamais de morceau supplémentaire sans m’être concerté au préalable avec le cinéaste. Après un demi-siècle de cinéma, c’est ma première exception à ce principe !


Christian Carion : Très honoré, Maestro. (rires) Je n’oublierai jamais notre coup de fil de début janvier, pour se souhaiter la bonne année. Nous allions enregistrer dix jours plus tard. Et vous m’avez glissé, sur un ton détaché : « Ah, j’ai oublié de vous dire : j’ai écrit un second thème, totalement en dehors de nos accords. Vous le découvrirez en studio ! » Ce qui est arrivé le lundi 12 janvier, un jour à jamais gravé dans ma mémoire. C’était le lendemain du grand rassemblement, suite aux évènements de Charlie Hebdo. Nous sommes arrivés à Rome dans un état d’émotion, de fragilité objective. Vous m’avez accueilli au studio d’enregistrement avec à la main le quotidien La Reppublica, avec en première page, une photo de la place de la République. Nous sommes entrés dans le studio, vous vous êtes mis au pupitre. Avec tous les musiciens, nous avons observé une minute de silence. À la fin de cette minute, vous avez tapé dans vos mains et tonné : « Cinéma ! » Comme si vous aviez dit : « On ne va pas se laisser abattre ! » Une énergie incroyable émanait du studio et cela venait d’un monsieur de 86 ans. » Et vous avezouvert l’enregistrement en dirigeant ce mystérieux thème, composé en secret. Et là, vous nous avez ressuscités ! Ce morceau est devenu le thème du « peuple des routes », il s’est marié aux images comme s’il avait été pensé et voulu dès notre première rencontre.


Ennio Morricone : Je n’ai fait que suivre mon instinct. Il me fallait simplement passer du temps seul en tête-à-tête avec le film pour que celui-ci appelle ce thème, le réclame comme une évidence.

 

Christian, comment avez-vous justement vécu cette étape de l’enregistrement au studio Forum, où le Maestro a enregistré tant de Partitions iconiques ?

Christian Carion : Ça a été une parenthèse enchantée : entre l’enregistrement et les mixages, nous avons passé une semaine à Rome, en totale immersion. J’ai été fasciné par ce studio Forum, construit sous une église, piazza Euclide. Le Maestro avait assemblé une formation de cinquante-cinq musiciens qui tenaient tout juste entre les murs. Je lui ai demandé : « Vous n’avez jamais pensé à agrandir ? » Réponse sans appel : « Vous plaisantez ? Ce sont les fondations de Dieu ! » Et puis, les moments de pause, les déjeuners nous ont permis de mieux faire connaissance. Il s’est livré, a brisé la glace, m’a raconté des anecdotes savoureuses sur Sergio Leone ou Elio Petri. Sa femme, Maria, n’a pas assisté aux enregistrements. Mais après avoir finalisé le mixage du grand thème final, le Maestro a demandé à Fabio Venturi, son ingénieur du son, de le caler au début. Il a pris le téléphone, a composé un numéro, a brandi le combiné vers les enceintes. On était ahuri, on ne comprenait pas la situation. C’était Maria au bout du fil, il voulait simplement avoir son avis ! Coup de chance, elle a aimé, nous avons donc conservé le morceau dans le film ! (rires) Et puis, pendant ces journées de studio, Ennio m’a lâché une phrase qui m’a ébranlé : « Vous savez, on en fait toujours beaucoup trop. À l’arrivée, il faudra faire des choix. » Cela signifiait que, dans les soixante minutes de musique enregistrées, j’allais devoir opérer une sélection. Et j’avais en face de moi un compositeur qui en était conscient… et qui me le demandait.


Avez-vous suivi cette recommandation ?

Christian Carion : Oui, en faisant délibérément intervenir sa musique au bout de vingt-cinq minutes, avec le départ du convoi. Le Maestro est l’une des stars du film et, comme beaucoup de stars, il ménage son entrée, il sait se faire attendre. Malgré tout, je craignais que ce parti-pris le chiffonne… Quand je lui ai montré EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT mixé et sous-titré en italien, en avril, il m’a déclaré joliment : « Pendant la première partie, je me suis demandé pour quelles raisons j’avais accepté ce film ; pendant la seconde, j’ai compris pourquoi.»


Ennio Morricone : Vous avez simplement suivi ma consigne, en vous réappropriant mon travail. Voir le résultat mixé m’a fait encore plus aimer votre film, sa puissance et simplicité mêlées.

En mai fais ce qu'il te plait : entretien croisé entre Ennio Morricone et Christian Carion // le 4 novembre 2015 au cinéma !

© David DESSITES


Fait à souligner, le final de EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT a déjà intégré le programme des concerts du Maestro…

Christian Carion : C’était le cadeau supplémentaire. Nous étions à Lyon, fin mars, Ennio donnait un concert à la Halle Tony-Garnier, devant quatre mille spectateurs chauffés à blanc. Effectivement, il a tenu à ouvrir le programme avec EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT. C’est-à-dire une musique que personne ne connaissait, d’un film qui n’était pas encore sorti ! Écouter le thème de mon film dans cet immense paquebot, au milieu du public, m’a mis en lévitation, surtout dans un programme où se bousculaient des partitions classiques, avec lesquelles j’avais grandi. L’histoire de EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT, aux résonances familiales et intimes, rejoignait la légende « morriconienne » !


Ennio Morricone : Vous risquez d’être encore bouleversé car je compte récidiver ! (rires)


Christian, pouvez-vous me dire quelles sont les réactions des spectateurs qui ont déjà vu le film ?

Christian Carion : À la fin des projections de présentation, l’émotion est tangible, en partie grâce aux sept minutes du final. Personne ne bouge, le public reste assis jusqu’à la fin, sous l’emprise de la musique. Quand j’arrive pour débattre avec les spectateurs, j’ai presque l’impression de les déranger. Les deux thèmes récurrents des discussions sont : « Finalement, c’est l’histoire des migrants d’aujourd’hui, c’est une parabole sur l’appel de la liberté. » Le second sujet, c’est «l’effet Morricone». Je dois systématiquement répondre à des questions sur notre collaboration, la méthode de travail, l’enregistrement. Le public français est fasciné de voir surgir votre nom au générique. Comme une apparition magique, presque irréelle.

Maestro, voyez-vous EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT comme le premier jalon d’une aventure partagée avec Christian Carion ?

Ennio Morricone : Pourquoi pas ? Tout dépend de sa volonté, de son désir. C’est lui le cinéaste. Un premier film, c’est l’occasion de faire connaissance, de cerner la personnalité, les goûts de l’autre. À partir du second, les fondations sont déjà construites, on commence à creuser, à approfondir un univers commun. Dans l’absolu, j’aimerais que EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT ne soit pas un point d’arrivée mais un point de départ.


Rome, le 15 septembre 2015

Voir les commentaires

PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION - le chapitre final - Le 21 octobre 2015 au cinéma

Publié le par ERIC-C

Le 21 octobre 2015, vivez l’ultime expérience Paranormal Activity

avec le chapitre final PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION,

en 3D au cinéma !

PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION - le chapitre final - Le 21 octobre 2015 au cinéma

LE CHAPITRE FINAL

Le producteur Jason Blum vous parle du chapitre final de la franchise !

L’ULTIME EXPÉRIENCE PARANORMAL ACTIVITY

Souvenez-vous…tout a commencé il y a 6 ans…

Voir les commentaires

Point Break (Featurette : Les scènes de surf) avec Luke Bracey, Edgar Ramírez, Ray Winstone - Le 3 février 2016 au cinéma

Publié le par ERIC-C

Point Break (Featurette : Les scènes de surf) Film policier de Ericson Core avec Luke Bracey, Edgar Ramírez, Ray Winstone - Le 3 février 2016 au cinéma. L'HISTOIRE : Dans le cadre de son enquête sur des braqueurs de banques, l'agent du FBI Johnny Utah infiltre un groupe d'adeptes des sports extrêmes, menés par le charismatique Bodhi.

Point Break (Featurette : Les scènes de surf) avec Luke Bracey, Edgar Ramírez, Ray Winstone - Le 3 février 2016 au cinéma

Voir les commentaires

MUNE LE GARDIEN DE LA LUNE - Making-of : Les voix et les réalisateurs du film - Le 14 octobre 2015 au cinéma

Publié le par ERIC-C

MUNE LE GARDIEN DE LA LUNE (Making-of : Les voix et les réalisateurs du film) - Un film d’Alexandre Heboyan et Benoît Philippon avec les voix de Omar SY / Sohone - Izïa HIGELIN / Cire - Michaël GREGORIO / Mune - Au cinéma le 14 octobre 2015 - L'HISTOIRE : Dans un monde Fabuleux, Mune, petit faune facétieux, est désigné bien malgré lui gardien de la lune : celui qui apporte la nuit et veille sur le monde des rêves. Mais il enchaîne les catastrophes et donne l'opportunité au gardien des ténèbres de voler le soleil. Avec l'aide de Sohone, le fier gardien du soleil et la fragile Cire, Mune part alors dans une quête extraordinaire qui fera de lui un gardien de légende !

MUNE LE GARDIEN DE LA LUNE - Making-of : Les voix et les réalisateurs du film - Le 14 octobre 2015 au cinéma

Voir les commentaires

The visit (Featurette : La vision de M. Night Shyamalan) de M. Night Shyamalan - 07 10 2015

Publié le par ERIC-C

The visit (Featurette : La vision de M. Night Shyamalan) de M. Night Shyamalan - Le 7 octobre 2015 au cinéma. Thriller américain de M. Night Shyamalan avec Olivia DeJonge, Ed Oxenbould, Deanna Dunagan, Peter McRobbie, Kathryn Hahn, Benjamin Kanes, Jon Douglas Rainey - L'HISTOIRE : Deux enfants sont envoyés passer une semaine en Pennsylvanie, dans la ferme de leurs grands-parents. Mais lorsque l'un d'eux découvre qu'ils sont impliqués dans quelque chose de profondément dérangeant, leurs chances de retour s'amenuisent de jour en jour.

The visit (Featurette : La vision de M. Night Shyamalan) de M. Night Shyamalan - 07 10 2015

Voir les commentaires

Seul sur Mars (Featurette : Trois Mondes) de Ridley Scott avec Matt Damon, Jessica Chastain - 21 10 2015

Publié le par ERIC-C

Seul sur Mars (Featurette : Trois Mondes) de Ridley Scott avec Matt Damon, Jessica Chastain - Le 21 octobre 2015 au cinéma. L'histoire : Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.

Seul sur Mars (Featurette : Trois Mondes) de Ridley Scott avec Matt Damon, Jessica Chastain - 21 10 2015

Voir les commentaires

Hôtel Transylvanie 2 (Making-of) avec Virginie Efira, Michel Galabru, Kad Merad - 07 10 2015

Publié le par ERIC-C

Hôtel Transylvanie 2 (Making-of) avec Virginie Efira, Michel Galabru, Kad Merad, Alex Goude - Le 7 octobre 2015 au cinéma. L'HISTOIRE : Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son cœur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac – un vampire très grincheux et très vieille école – choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

Hôtel Transylvanie 2 (Making-of) avec Virginie Efira, Michel Galabru, Kad Merad - 07 10 2015

Voir les commentaires

L'odeur de la mandarine - Découvrez une featurette avec Olivier Gourmet, Georgia Scalliet - Le 30 septembre 2015 au cinéma

Publié le par ERIC-C

L’ODEUR DE LA MANDARINE

- MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2015 AU CINÉMA -

Un film de Gilles Legrand (Malabar Princess, Tu seras mon fils) avec Olivier Gourmet, Georgia Scalliet

L'odeur de la mandarine - Découvrez une featurette avec Olivier Gourmet, Georgia Scalliet - Le 30 septembre 2015 au cinéma

DÉCOUVREZ UNE FEATURETTE :

SYNOPSIS :

Eté 1918. La guerre fait rage pour quelques mois encore, mais pour Charles et Angèle, elle est déjà finie. Lui,  officier de cavalerie y a laissé une jambe. Elle, son infirmière à domicile, vient de perdre au front son grand amour, le père de sa petite fille.

Unis par le besoin de se reconstruire, ils nouent une complicité joyeuse qui les ramène à la vie. Sur l'insistance de Charles, Angèle accepte un mariage de raison. Il leur faudra entrer en guerre, contre eux-mêmes et contre l'autre avant d'accepter l'évidence de la passion qui les lie malgré eux…

Voir les commentaires

Le Labyrinthe : La Terre Brûlée // Découvrez deux featurettes du film ! Le 7 octobre 2015 en 2D et 3D au cinéma

Publié le par ERIC-C

Le Labyrinthe : La Terre Brûlée // Découvrez deux featurettes du film ! Le 7 octobre 2015 en 2D et 3D au cinéma

LE 7 OCTOBRE 2015 EN 2D ET 3D AU CINÉMA

Pour tout comprendre sur Le Labyrinthe découvrez vite la vidéo qui résume tout !

La Braise (ou le virus VC321xb47) a ravagé le monde. Découvrez le guide de cette épidémie méconnue.

Le Labyrinthe : La Terre Brûlée // Découvrez deux featurettes du film ! Le 7 octobre 2015 en 2D et 3D au cinéma

(Re)découvrez la bande-annonce définitive

Synopsis :

Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas (Dylan O’Brien) et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi : rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED.

Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine.
Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

 

LE 7 OCTOBRE EN 2D ET 3D AU CINÉMA

Voir les commentaires

ENRAGES (Making-of : Le Braquage) avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix, Virginie Ledoyen - 30 09 2015

Publié le par ERIC-C

ENRAGES (Making-of : Le Braquage) avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix, Virginie Ledoyen - Le 30 septembre 2015 au cinéma. Un film de Eric Hannezo, avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix, Virginie Ledoyen, Franck Gastambide, François Arnaud, Laurent Lucas - L'histoire : Un braquage tourne mal. Les 4 criminels trouvent refuge dans un centre commercial où éclatent coups de feu et mouvements de panique. Cernés, ils abattent un homme et prennent en otage une femme. Acculés, ils arrêtent une voiture et prennent la fuite. A bord, un père et son enfant malade, qu'il doit emmener d'urgence à l'hôpital. Hors de contrôle, leur fuite va se transformer en traque sans merci. Désormais, il n'y a plus aucun retour possible pour ces chiens enragés...

ENRAGES (Making-of : Le Braquage) avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix, Virginie Ledoyen - 30 09 2015

Voir les commentaires

Everest (Featurettes : Les personnages : "Scott Fischer" et "Rob Hall" VOST - Au cinéma le 23 septembre 2015

Publié le par ERIC-C

Everest (Featurettes : Les personnages : "Scott Fischer" et "Rob Hall" VOST - Au cinéma le 23 septembre 2015. Film de Baltasar Kormákur avec Jason Clarke, Josh Brolin, John Hawkes, Robin Wright, Michael Kelly, Sam Worthington, Keira Knightley, Emily Watson, Jake Gyllenhaal - L'HISTOIRE : Inspiré d'une désastreuse tentative d'ascension de la plus haute montagne du monde, EVEREST suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l'homme ait connues. Luttant contre l'extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l'épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Everest (Featurettes : Les personnages : "Scott Fischer" et "Rob Hall" VOST - Au cinéma le 23 septembre 2015

Voir les commentaires

Seul sur Mars (Featurette : Notre plus grande aventure - VOST) de Ridley Scott - Le 21 octobre 2015 au cinéma (The Martian)

Publié le par ERIC-C

Seul sur Mars (Featurette : Notre plus grande aventure - VOST) de Ridley Scott - Le 21 octobre 2015 au cinéma (The Martian). Avec Matt Damon, Jessica Chastain, Kate Mara, Chiwetel Ejiofor - L'HISTOIRE : Au cours d’une mission spatiale habitée sur Mars, et à la suite d’un violent orage, l’astronaute Mark Watney est laissé pour mort et abandonné sur place par son équipage. Mais Watney a survécu et se retrouve seul sur cette planète hostile. Avec de maigres provisions, il ne doit compter que sur son ingéniosité, son bon sens et son intelligence pour survivre et trouver un moyen d’alerter la Terre qu’il est encore vivant. À des millions de kilomètres de là, la NASA et une équipe de scientifiques internationaux travaillent sans relâche pour ramener "le Martien" sur terre, pendant que, en parallèle, ses coéquipiers tentent secrètement d’organiser une audacieuse voire impossible mission de sauvetage.

Seul sur Mars (Featurette : Notre plus grande aventure - VOST) de Ridley Scott - Le 21 octobre 2015 au cinéma (The Martian)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>